Le chemin le plus court vers le bonheur commence par un sourire

Publié le : 12 avril 20236 mins de lecture

Les gens heureux sourient-ils davantage ou les gens qui sourient sont-ils plus heureux ?

La réponse est que les deux affirmations sont vraies.

Lorsque nous sommes heureux ou que nous nous sentons heureux, nous sommes davantage en phase avec ce qui est bon et beau autour de nous et cet état d’esprit se reflète sur notre visage par un sourire.

Il est intéressant de noter que la même chose se produit à l’inverse : plus nous sourions, même si cela peut être forcé au début, plus nous nous sentons heureux.

« N’oubliez jamais de sourire, car un jour sans sourire est un jour perdu. » -Charlie Chaplin.

Le sourire améliore notre humeur

Une expérience menée par Fritz Strack a montré que le sourire nous aide à être de meilleure humeur.

Dans cette expérience, des dessins animés amusants ont été montrés à deux groupes de personnes.

Dans l’un des deux groupes, les personnes ont lu en tenant un crayon entre leurs lèvres pour les faire s’étirer en un sourire, tandis que l’autre groupe a maintenu une expression neutre.

Les résultats ont montré que les personnes qui souriaient avant même de lire les dessins animés les trouvaient plus amusants ; elles étaient donc plus susceptibles d’être de bonne humeur.

L’explication de ce phénomène réside dans le fait que, lorsque notre cerveau perçoit les muscles du visage contractés en un sourire, il l’interprète comme un signal de bonheur, quelle qu’en soit la cause, et se met alors au diapason des humeurs positives.

Pour aggraver les choses, l’esprit fonctionne « par tendances ».

Lorsque nous sommes tristes ou en colère, en général, nous interprétons ce qui nous arrive de manière plus négative et nous avons tendance à nous souvenir et à penser à des événements négatifs.

Lorsque, au contraire, nous sommes heureux, nous prenons tout plus à la légère et nous identifions davantage de souvenirs et de pensées positives.

Cela signifie que le fait de se « forcer » à sourire peut être un bon moyen d’inciter notre corps à trouver un état d’esprit plus joyeux qui, à son tour, favorise le sourire.

Ce n’est là qu’une des raisons pour lesquelles le sourire est le premier pas vers le bonheur, mais il y en a d’autres.

Les sourires sont contagieux

Nous vivons dans un monde stressant dans lequel nous sommes constamment en contact avec de nombreuses personnes, mais, en pratique, nous les ignorons : Le boulanger, le chauffeur de bus, le médecin, la caissière du supermarché, etc.

Dans ces situations quotidiennes, le fait d’être gentil et de montrer un sourire peut constituer un changement subtil mais, à long terme, très important.

De cette manière, une rencontre anodine se transforme en une rencontre agréable.

Les neurones miroirs nous incitent à imiter le comportement de la personne qui se trouve devant nous.

C’est exactement ce qui se passe lorsque nous sommes en face d’une personne agressive et que nous nous mettons automatiquement sur la défensive.

Si nous traversons la vie avec le sourire, nous avons toutes les chances de trouver quelqu’un qui nous rendra le sourire et les gestes gentils, ce qui augmente le sentiment de bien-être et de paix intérieure.

Ce n’est pas un hasard si l’une des premières choses que les bébés apprennent est de rendre le sourire à leur mère ou aux personnes qui les entourent.

Nous sommes programmés pour interpréter les sourires comme un symbole de sécurité et pour les rendre, établissant ainsi un lien qui dit « c’est un environnement sûr, où vous n’avez pas besoin d’être sur la défensive ».

Un petit geste, comme un sourire, peut avoir un impact déterminant sur le climat qui s’établit entre les personnes.

« Si parfois ils ne vous rendent pas le sourire que vous attendiez, soyez généreux et offrez le vôtre. Personne n’a autant besoin d’un sourire que ceux qui ne peuvent pas sourire aux autres. »

-Dalaï-lama-

Un sourire est le premier pas vers le rire

Il n’y a rien de plus drôle qu’un bébé qui rit. Si vous en avez déjà vu un, vous avez probablement remarqué que même l’adulte le plus sérieux ne peut s’empêcher de sourire et finit même par rire aux éclats quand un bébé le fait.

Le rire, comme le sourire, en plus d’être une manifestation de bonheur, est un moyen de communiquer aux autres que nous sommes dans un environnement sûr et amical.

Savoir rire des circonstances et de soi-même est essentiel pour ne pas s’enfoncer dans ses problèmes et pour trouver des moyens de remonter à la surface lorsque nous avons l’impression de sombrer.

Un rire au bon moment peut mettre fin aux moments les plus tendus. Le rire fait tomber les barrières du malheur et nous rapproche du bonheur.

« Le rire est comme un tonique, un soulagement, un remède pour atténuer la douleur. »

-Charlie Chaplin.

Ce n’est pas seulement parce que nous nous sentons bien quand nous rions, mais aussi parce que le rire unit.

Beaucoup de bonnes amitiés sont nées d’après-midi de rires, et l’une des choses les plus importantes dans une relation est de savoir rire ensemble.

Si l’on y réfléchit, l’un des premiers jeux auxquels nous jouons quand nous sommes enfants est la chatouille, avec l’intention de faire rire les gens.

Rire avec quelqu’un crée un lien, et les liens, les bonnes relations dans lesquelles nous nous sentons bien, sont l’élément le plus indispensable pour être heureux.

Chaque fois que vous le pouvez, peignez donc un sourire sur votre visage ; non seulement vous serez plus heureux vous-même, mais vous transmettrez également de la gaieté aux autres et, qui sait, peut-être qu’une nouvelle amitié naîtra.

Être célibataire : les lieux communs

Plan du site